Le Ray’s Day, qu’est-ce que c’est ?

 

Il y a un peu plus de deux ans que Ray Bradbury s’est définitivement envolé pour Mars (l’étourdi a oublié d’acheter un billet retour) et qu’avec son départ, nous avons perdu un amoureux des livres comme il en existait peu.

La passion que Bradbury entretenait pour les livres, les bibliothèques et plus généralement pour la lecture était contagieuse. Les rabat-joie diront qu’il ne portait pas beaucoup dans son coeur les ordinateurs et les livres numériques, mais quelle importance : quand on aime la lecture, peu importe le support. Il n’y a pas d’auteurs numériques ou d’auteurs papier, il n’y a que des histoires ; et au fond, oublions deux secondes la  guerre industrielle  et nous serons tous d’accord pour dire que ce que nous aimons par-dessus tout, ce sont les livres et la lecture.

06 World Fantasy Con III 1977 Ray Bradbury Signing Next to Robert Bloch

Le 22 août prochain, Ray Bradbury aurait eu 94 ans. En plus d’être un amoureux des livres (il faut l’être pour avoir écrit Fahrenheit 451), l’auteur était un éternel gamin et un optimiste invétéré. Même s’il a tiré sa révérence, nous ne passerons pas à côté de l’envie de lui souhaiter un joyeux anniversaire. Le 22 août est une belle date pour marquer le coup : la tête encore dans les vacances et le soleil, mais un pied déjà dans la rentrée, un entre-deux, comme une mi-saison, juste avant le grand rush du déchargement littéraire annuel sous lequel nous croulerons bientôt.

S’il existe bien une journée du Livre et du Droit d’Auteur le 23 avril, il s’agit davantage d’une fête dédiée à l’industrie du livre et à la célébration du copyright — une occasion de plus de faire du marketing et du business, en somme — et non pas d’une véritable célébration de l’acte de lire et de ceux et celles qui rendent possible cette magnifique communion : les auteurs et leurs lecteurs.

My Kindle I

Alors pourquoi ne pas consacrer cette belle journée du 22 août à la lecture ? Hors de question de la décréter journée internationale de quoi que ce soit, tournons ces dérives commerciales en ridicule et profitons-en juste pour célébrer le Ray’s Day d’une manière qui aurait plu à l’auteur, comme une grande fête d’anniversaire dans le jardin avec ballons et tartes aux myrtilles.

Il s’agirait d’une journée pour fêter la lecture, quel que soit le support : pas de gue-guerre papier vs numérique, ce qui compte, ce sont les histoires, leurs auteurs et les lecteurs. Tout le monde est invité, à condition de respecter les copains. Ensuite, hors de question d’en faire un prétexte au business et au commercial : le 22 août doit être le jour où la lecture s’offre et se partage gratuitement et librement. Les auteurs pourront poster sur leur site une nouvelle inédite,  ou offrir l’un de leur livre seulement l’espace d’une journée, ou faire une lecture sur Youtube en direct, toutes les idées les plus folles sont autorisées et même fortement conseillées. Les éditeurs, eux, peuvent également proposer l’un de leur livre gratuitement toute la journée, solliciter leurs auteurs, offrir des goodies ou imaginer des initiatives inventives pour promouvoir l’acte de lire sans tomber dans le commercial. Les librairies et les bibliothèques pourront organiser des lectures ou des rencontres. Enfin, les lecteurs ne seront pas en reste et seront invités à partager leur livre préféré, à se raconter, à faire partager leur expérience via les blogs et les réseaux sociaux.

Reading

Nous identifierons toutes nos participations via un hashtag sur Twitter et Facebook (#RaysDay), et ce site sera également là pour vous faire découvrir des initiatives qui vous auraient peut-être échappées. Pas de hiérarchie : chacun participe à sa guise et célèbre la lecture comme il l’entend. Ce peut être aussi l’occasion pour chacun de tester les licences libres, dans une volonté de partage affichée, juste l’espace d’une journée, pour tenter le coup, pour tremper l’orteil. L’essentiel, c’est que ça reste gratuit et partageable. Voilà comment nous imaginons les choses. Bien sûr, chacun serait libre d’apporter sa pierre à l’édifice de la manière qu’il estime la plus intéressante, toutes les bonnes volontés sont bienvenues et plus qu’appréciées.

C’est à chacun de contribuer à sa mesure et selon son envie. Il n’y a pas de limite. Tout ce qui compte, c’est de raconter, d’exprimer, de partager ce qui fait que nous aimons autant la lecture.

Alors, vous faites quoi le 22 août prochain ?

 

Partagez !

  19 comments for “Le Ray’s Day, qu’est-ce que c’est ?

  1. 29 juillet 2014 at 13 h 14 min

    Ma participation :
    Le 22 août la version numérique (fichier epub sans DRM) de mes romans
    Deux étés inoubliables
    Le défi à Osiris
    L’Orphelin du Lac
    Deux âmes en détresse
    Dans une autre vie… (science-fiction)
    pourront être commandés gratuitement sur le site http://www.editions-charoumu.fr
    Remplir normalement le bon de commande, mais cocher la rubrique « paiement par chèque ou autres moyens »… sans envoyer de chèque ! Le fichier sera envoyé par mail.

  2. 30 juillet 2014 at 12 h 18 min

    Quelle belle initiative !
    Je propose d’offrir un exemplaire de mon livre « L’écriture est la vie » un recueil de quelques-uns de mes premiers textes et nouvelles, par des notes personnelles je parle de mes auteurs favoris et de ma passion pour l’écriture.
    En tant que lectrice, je partagerais ma passion dévorante pour les livres sur Facebook.
    Fabienne

  3. 31 juillet 2014 at 8 h 44 min

    Une chouette idée car en ce moment on fait plus la promotion du livre(papier et numérique) que des belles lectures à partager.
    je vous propose mon livre en cadeau : lecture envie, envie de lecture

  4. 1 août 2014 at 19 h 05 min

    Ce 22 aout 2014, je publierai au moins une nouvelle, sur le site In Libro Veritas (en copyleft).

  5. 4 août 2014 at 21 h 02 min

    Je préparerais pour le 22 août, une nouvelle vidéo dans laquelle je lirai un passage de mon prochain roman Le Monstre! Et je la posterai avec le hashtag Raysday! :)

  6. zannini lydie
    6 août 2014 at 16 h 33 min

    belle initiative , bravo; je vais en parler autour de moi !

  7. 7 août 2014 at 14 h 22 min

    Bonjour
    A cette occasion, nous ferons des lectures de livres pour enfants pour mettre en avant nos derniers coups de cœur. En particulier Les audodafeurs, un livre pour les amoureux des livres !
    A très bientôt

    Librairie Lu&Cie
    18 avenue Jean Jaurès
    92150 Suresnes

  8. 10 août 2014 at 20 h 59 min

    Bonsoir,
    Une nouvelle inédite sera disponible sur mon blog : conscious-soul.over-blog.com.

  9. 13 août 2014 at 10 h 37 min

    Super initiative!
    Je participerai à mon échelle en donnant pour une fois sur mon blog litterature-romande.net la parole à une lectrice d’exception, parce que lire des interviews d’auteurs c’est bien, mais lire ce qu’en pensent ceux qui les lisent c’est bien aussi :)

  10. 14 août 2014 at 11 h 08 min

    Excellent ! Ce sera peut-être la vidéo que j’ai commencé à propos de mon roman (dans ma tête) ;) sinon, celle qui existe déjà à propos de bookcrossing où l’on voit « JOIF ou Avanie à La Havane » mon roman, partir vers l’île de La Réunion. Les 31 premières pages gratuites sont déjà en lecture sur mon site, ce sera une occasion de le rappeler….

  11. 15 août 2014 at 14 h 59 min

    Curieuse initiative, pour quelqu’un comme moi qui lit (presque) tout le temps et (pratiquement) partout. Dès lors, comment faire en sorte que le 22 août signifie autre chose ?
    Je propose d’apporter ce petit plus : et si le 22 août devenait la journée où on encourage les gens qui ne lisent pas à aborder les gens qui lisent en public ? A oser les déranger… enfin ! Pour leur demander de quoi ça parle, par exemple, ou leur lire un extrait à haute voix, ou leur conseiller des livres qu’ils ont aimés…
    Voilà: le 22 août, si vous voyez quelqu’un en train de lire un livre, parlez-lui.

  12. 16 août 2014 at 10 h 11 min

    Dans le cadre du ‪#‎RaysDay‬ 2014 le livre « Peut-on encore lire ? » que j’ai co-écrit en 2013 avec Marc-André Fournier sera téléchargeable gratuitement sur iTunes. Ce petit essai aborde les enjeux du livre numérique au-delà de la simple question des supports. Deux points de vues sont proposés et appellent au débat. Celui de M.-A. Fournier dévoile les voies explorées par un auteur hypermédia pour aborder de nouveaux continents. Le mien se veut réflexif et pose la question du devenir de la lecture au regard des expériences menées aujourd’hui et par rapport au patrimoine littéraire existant.

  13. 18 août 2014 at 19 h 02 min

    Ma modeste (et Pompon) contribution : je vais mettre en ligne une vidéo où je lirai un chapitre d’un bouquin qui m’est cher. Rien de bien fou, de plus mes piètres qualités de cinéaste n’accoucheront certainement pas d’un travail parfait mais on dira que c’est l’intention qui compte.
    Je me suis filmé dans plusieurs endroits, à moi de remonter tout ça pour que ce soit en ligne vendredi !

  14. 18 août 2014 at 23 h 16 min

    Comme indiqué sur ce site, je propose quelque chose à la « one again » mais assez simple :

    A partir de 19h (à 20 minutes près), je serai devant la fontaine Saint Michel, à Paris, avec une floppée de bouquins (BDs, romans, magazines littéraires, etc.) à échanger/distribuer. Des grands formats dont je me débarrasse, faute de place. J’espère qu’il ne pleuvra point.

    J’aurai un tee-shirt avec un tigre dessus, pour faire bonne mesure.

    Si personne ne vient, je vends aux libraires aux alentours les livres. Et, avec les 3 euros de la vente, me paye seul une binouze dans un bar à touristes à côté.

  15. N.L. Wilder
    19 août 2014 at 0 h 22 min

    Pour le Ray’s Day, ma nouvelle « Le souffle du temps » sera gratuite sur Amazon. Si vous aimez les voyages dans le temps, l’altération des lignes temporelles et la F1, vous devriez aimer cette histoire.

  16. 19 août 2014 at 0 h 46 min

    Magnifique idée ! Notre Little Free Library ,située à Bayeux, en Normandie, participera. au Ray’s Day. Au menu, une discussion autour de ce que représente la lecture et la place des livres dans notre vie de books junkies !

  17. 19 août 2014 at 17 h 27 min
  18. 20 août 2014 at 6 h 57 min

    Très belle idée ! Je proposerai à partir du 22 août en lecture gratuite sur mon site de courts récits se déroulant dans l’univers de ma saga, Les Puissances de Nilgir.
    http://www.contes-et-nouvelles.com/roman-anais-la-porte/index.php/autour-de-nilgir

  19. 20 août 2014 at 12 h 20 min

    Très bonne idée! A mon tour d’ajouter ma contribution : je sèmerai trois livres de ma bibliothèque, à trois endroits différents, dans la ville de Vannes. =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *